les actualités
Entrée d'une mine abandonnée 
Etude d'Anzat-le-Luguet (63)
  • Type d'activité : Inventaire du patrimoine communal 
  •  Localisation : Commune d'Anzat-le-Luguet 
  •  Type de site : Tous types (préhistoire à époque contemporaine)
  • Technologie employée  : étude d'archives, recensement, photographie, photogrammétrie.
  • Participants : Michaël Tournadre.
  • Financeur principal : commune d'Anzat-le-Luguet 
Etude en cours : l'association Terre Ancienne réalise en ce moment, à la demande de la commune, l'inventaire patrimonial de la commune d'Anzat-le-Luguet, qui est une des plus vastes entités administratives du département du Puy-de-Dôme (66 km²). Le patrimoine est également d'une remarquable diversité : structures pastorales, fortifications, sanctuaires, mines, moulins… 
L'étude est conduite par Michaël Tournadre, titulaire d'un master 2 d'archéologie. Le rapport d'inventaire sera rendu à la fin du mois de novembre et devrait servir à orienter la commune dans sa politique de préservation et de mise en valeur du patrimoine. 

Vue aérienne de la forteresse médiévale du Luguet et des constructions qui lui sont associées
La structure 4 en cours de fouille
Fouilles à Compains (63)
  •  Type d'activité : Fouille programmée 
  •  Localisation : Compains (Puy-de-Dôme)
  •  Type de site : Hameau médiéval des XIe-XIIe siècles 
  • Technologie employée  : Décapage, relevés topographiques, photogrammétrie, analyses, drone.
  • Direction scientifique : Frédéric SURMELY (DRAC Auvergne) et Jay FRANKLIN (Université East Tennessee, USA) 
  • Participants : Fouilleurs bénévoles français et américains (EAst Tennessee University et Highlands New Mexico University
  • Financeur principal : Ministère de la Culture, conseil général du Puy-de-Dôme.

  • La troisième campagne de fouilles sur ce hameau médiéval (XI-XIIe siècle), dirigée par Frédéric Surmely (DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, et Jay Franklin (université East Tennessee, USA), dans le cadre d'un partenariat scientifique franco-américain, a été orientée vers l'étude de deux constructions, les structures 3 et 4, toutes deux identifiées comme des espaces d'habitation, dotées de foyers. La structure 4 présente une singularité étonnante, car elle a été construite en bois, tout en étant doté d'un couloir d'accès délimité par des murs en pierre. Son état de conservation est excellent. Le rapport de fouilles sera disponible en fin d'année.  

    Photo de la galerie principale
    Le souterrain médiéval de Mourjou (15)
  • Type d'activité : Etude et création d'exposition 
  •  Localisation : Maison de la Châtaigne à Mourjou (Cantal) 
  •  Type de site : Souterrain médiéval
  •  Technologie employée : Radar terrestre (GPR), laser/scanner 3D, photographie souterraine, vidéo 
  • Direction scientifique : Eileen Ernenwein (East Tennessee University), Jean-Baptiste Chalin (Terre Ancienne), Frédéric Surmely (DRAC) 
  • Participants : Jeremy Menzer, Joseph Labrunie et Jérôme Château (Maison de la Châtaigne) 
  • Financeur principal : Communauté de communes du Pays de Maurs  
  •  
    A la demande de l'association de la Maison de la Châtaigne et de la communauté de communes du Pays de Maurs, deux missions ont été effectuées sur le souterrain médiéval de Mourjou, en collaboration avec une équipe de East Tennessee University (USA). 
    Le relevé, effectué à l'aide d'un laser/scanner 3D et d'un radar terrestre, a permis de rectifier les erreurs du relevé effectué dans les années 80, de relever précisément l'architecture de la branche pénétrable du souterrain, de localiser un de ses accès originels et de détecter la présence d'autres portions souterraines jusqu'alors insoupçonnées. La connaissance du site se trouve totalement renouvelée. L'emploi des technologies nouvelles montre la présence d'un véritable réseau souterrain, aux abords du bâtiment qui abrite la Maison de la Châtaigne. Un sondage archéologique est prévu pour l'année 2017. 
    En parallèle, l'association a réalisé une exposition destinée au grand public, composée de panneaux interactifs et d'un petit film documentaire. 

    Affiche du programme les explosives
    Avec le parc naturel des Volcans
  • Type d'activité : Mise en valeur du patrimoine archéologique du Parc naturel des Volcans d'Auvergne 
  •  Localisation : Différentes localités comprises dans l'emprise du Parc naturel régional des Volcans d'Auvergne  
  •  Type de site : Souterrain médiéval
  •  Technologie employée : Conférences, visites de sites, animations pédagogiques, journées de sensibilisation des agriculteurs et des forestiers
  • Direction scientifique : Frédéric Surmely
  • Participants : Michaël Tournadre 
  • Financeur principal : Parc naturel régional des Volcans d'Auvergne  


  • Ateliers, conférences, visites, entretiens, beaucoup de choses mises en œuvre dans le cadre des "Explosives" du Parc des Volcans, sur le thème général de la mise en valeur du patrimoine archéologique du territoire du Parc. Il est vrai que les montagnes du Cantal, du Cézallier 
     


    Découverte d'un site préhistorique à Enval (63)
  • Type d'activité : Sauvetage et expertise
  •  Localisation : Enval (Vic-le-Comte, Puy-de-Dôme) 
  •  Type de site : Site préhistorique (Magdalénien moyen) 
  •  Technologie employée : Fouille, analyses, laser/scanner 3D, relevés topographiques 
  • Direction scientifique : Frédéric SURMELY et Jay FRANKLIN 
  • Participants : Jean-Baptiste Chalin, Michaël Tournadre, Robert Linam, David Fayres 
  • Financeur principal : DRAC Auvergne et autofinancement



  • Début de prospection dans la vallée du Céou en Dordogne
  • Type d'activité : Prospection et sondages
  •  Localisation : Vallée du Céou (Dordogne), communes de Bouzic, Daglan, Saint-Cybranet et Castelnaud-le-Chapelle. 
  •  Type de site : Abris-sous-roche 
  •  Technologie employée : Sondages, prospection pédestre, photographie 
  • Direction scientifique : Jay Franklin (East Tennessee University) 
  • Participants : Frédéric SURMELY, David Fayres, Thierry FELIX 
  • Financeur principal : Autofinancement

  • La vallée du Céou demeure très mal connue sur le plan du peuplement préhistorique, en dépit d'indéniables facteurs d'attractivité (nombreux abris-sous-roche, ressources en silex…). Le projet dirigé par J. Franklin porte essentiellement sur les abris-sous-roche, avec une prospection et des sondages. Une première opération, consacrée à une cavité de la commune de Bouzic, a été négative. Il est prévu d'autres sondages en 2017, portant sur la commune de Daglan.